Parti de la liberté


Geert Wilders :  »Le suspect est un demandeur d’asile érythréen. Nos familles ligotées et poignardées avec des couteaux. Merci au Premier ministre Rutte et à son VVD qui les ont tous laissés entrer dans notre pays. Il est temps pour de nouvelles élections, le PVV et un arrêt total de l’asile.

Suite au reportage sur le site AD :

La famille Boskoop ligotée et piquée avec des couteaux lors d’un vol de maison, le suspect (19 ans) reste en prison

Ils ont été attachés par les bras et les jambes, poignardés avec des couteaux et menacés de mort. Selon le ministère public (OM), la famille qui a été cambriolée dans sa propre maison de la Boezemlaan à Boskoop le 10 mai a dû subir des « violences extrêmement violentes ».

L’un des deux suspects de ce vol de maison violent, SB, 19 ans, originaire de Nimègue, s’est présenté pour la première fois lundi matin devant un juge de La Haye. Il a été arrêté un jour après le cambriolage de sa maison et reste en garde à vue pour le moment, a statué le tribunal. Il se serait également trompé six jours avant le braquage de la famille Boskoop. Selon le ministère public, B. a battu une femme dans sa ville natale le 4 mai sur Tunnelweg.

Lire la suite : L’heure des nouvelles élections, du PVV et d’un arrêt total de l’asile

Geert Wilders :  »Un demandeur d’asile met le feu à la cathédrale, est libéré et assassine un prêtre.

La violence des immigrés contre nous en Europe occidentale est indescriptible. Mais les libéraux de gauche se taisent, car le climat est le danger…

La tyrannie des libéraux de gauche du VVD au GL et du D66 au SP, qui laissent entrer la moitié du monde, islamisent notre pays et ne prêtent aucune attention à notre culture et à la sécurité de notre propre peuple, fait en sorte que les Pays-Bas s’engagent plus tôt que le climat jamais auparavant. Rassemblez-vous ! »

Après avoir signalé Telegraaf.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *